Elections syndicales étudiantes sous tension

Les syndicats étudiants libanais pourraient faire passer l’Unef, l’Uni et consorts pour des modèles d’indépendance vis à vis des partis politiques, et des exemples d’organisations proches des préoccupations de leurs électeurs.

Vendredi avaient lieu les élections syndicales sur les campus de l’Université Saint-Joseph, autour desquels l’armée a été déployée.

Ces élections reflètent la situation politique actuelle (tendue), et les organisations sont directement liées aux partis de la majorité (la coalition du “14 mars) et de l’opposition (le “8 mars”). La tension était vive sur un des campus, selon L’Orient Le Jour. Le “8 mars” a remporté les élections avec 118 sièges contre 95 pour le “14 mars” et 45 pour les indépendants.

Pour en savoir plus, le compte rendu des élections à lire sur le site de L’Orient Le Jour

A côté, les campagnes syndicales à Sciences Po, c’est de la bonne poilade.

Advertisements

About margaux bergey

journaliste
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s